menu

Réserve naturelle du massif du Grand Ventron

Réserve naturelle du massif du Grand Ventron
Lieu Parc naturel régional des Ballons des Vosges, Bureau des Espaces Naturels
Adresse 2 place des Verriers, 68820 Wildenstein
Date début -
Date fin -
Horaire -
Site officiel Réserve Naturelle de Massif du Grand Ventron
E-billet -
Donner votre avisVoir les avis (0)

Informations sur la sortie

Située à la fois sur les versants haut-rhinois et vosgiens, la réserve naturelle du massif du Grand Ventron, a été créée en 1989 et elle s’étend sur 1647 ha entre 720 et 1204 mètres d’altitude.

Comprenant les communes de Wildenstein, Kruth, Fellering, Cornimont et Ventron, la réserve naturelle du massif du Grand Ventron regorge de milieux naturels différents ainsi que d’espèces animales et végétales protégées ce qui en font un endroit agréable à découvrir pour les amateurs de la randonnée et de la nature. En effet, en parcourant la réserve grâce aux nombreux sentiers de randonnées balisés, vous pourrez découvrir de nombreuses falaises et éboulis qui donnent à la réserve naturelle du massif du Grand Ventron un caractère « alpin » mais également des prairies et des forêts de hêtres et de sapins ainsi que de nombreuses tourbières.

En ce qui concerne la flore, la réserve naturelle du massif du Grand Ventron abrite de nombreuses espèces protégées, citons : l’orpin givré, la saxifrage des rochers et l’épervière de Jacquin mais également de multiples feuillus parmi lesquels les érables sycomores, les ormes des montagnes, les tilleuls à grandes feuilles, mais aussi le rosier des alpes et l’aspérule odorante. Notons que parmi les espèces emblématiques de la réserves, vous pourrez rencontrer la pensée des Vosges mais aussi des myrtilles, des airelles, d’arnica ou encore des gentianes jaunes.

Au cours de vos randonnées dans la réserve naturelle du massif du Grand Ventron, vous aurez peut être la chance (ou pas) de rencontrer des lynx (réintroduit dans les Vosges à partir de 1983), des loups gris (signalé sur les communes de Ventron et Kruth durant l’été 2011) mais également des chamois, chevreuils ainsi que de multiples rongeurs et autres petits prédateurs. Vous pourrez également croiser des chouettes chevêchettes, chouettes de Tengmalm des faucons pèlerins mais aussi grands tétras, alouettes des champs, faucons crécerelles ou encore les cincles plongeurs et les bergeronnettes des ruisseaux.

Crédit photo : Licence Creative Commons – PPDR

Mickael

Avis général

Voir les notes
Note globale

0/10

Aucun commentaire pour le moment

Donnez votre avis

Haut de la page